Nicolas Sarkozy en campagne électorale : chronique d’une dérive anti-républicaine

L’examen des discours, des articles, des interviews de Nicolas Sarkozy montre pour tout observateur attentif une mue nationaliste, identitaire et réactionnaire d’un candidat qui, en trois mois, a tourné le dos aux fondements idéologiques de la droite républicaine. Revue de détails des dérives du candidat de l’UMP.

Telechargez


Archive pour 24 avril, 2007

La France Présidente, Profession de foi de Ségolène Royal

Françaises, Français,

Mes chers compatriotes,

Je vous ai écoutés pour agir juste et pour tenir parole. J’ai entendu vos inquiétudes, vos colères mais aussi vos espoirs. Vous avez exprimé la volonté d’un vrai changement, un profond désir d’avenir.

La crise actuelle que traverse notre pays appelle de nouvelles règles, un État et des pouvoirs publics solides, qui fonctionnent bien. C’est le pacte présidentiel que nous avons construit au cours de plus de 6000 débats participatifs.

Nous allons bâtir ensemble un ordre juste : faire reculer les précarités, les inégalités, les brutalités, les violences ; assurer les sécurités nouvelles de l’emploi, des salaires et des retraites, du logement et de la santé. Nous allons libérer les énergies dont la France est porteuse si l’État joue tout son rôle et si chacun donne, par ses efforts, le meilleur de lui-même.

Je vous garantis une juste répartition des fruits de ces efforts, dont la France a besoin, alors que d’autres veulent donner encore plus à ceux qui ont déjà énormément. Je crois en notre modèle républicain et laïc, en notre pacte social gravement mis en cause depuis cinq ans.

Nous savons, mes chers compatriotes, qu’il n’y a pas de liberté sans justice, de démocratie sans éducation et d’effi cacité économique sans sécurité sociale. C’est tout cela que je veux réconcilier. C’est ma conviction de femme de gauche et de progrès, c’est ma volonté d’agir pour l’intérêt général.

La France Présidente se relève avec vous. Avec nous tous et nous toutes. Elle est entreprenante et solidaire, forte de la diversité de ses talents et de ses territoires, elle assumera pleinement sa place dans l’Europe et dans le monde.

Vive la République,

Vive la France.

La France Présidente, Profession de foi de Ségolène Royal dans ecologie signature

Télécharger la profession de foi en PDF

Écouter la profession de foi (mp3)

Les resultats en gironde par le detail des communes

Voici les liens vers les resultats du premier tour de chaque commune de gironde :

Pour plus de rapidité , utilisez la fonction rechercher de votre navigateur.

Abzac
Aillas
Ambarès-et-Lagrave
Ambès
Andernos-les-Bains
Anglade
Arbanats
Arbis
Arcachon
Arcins
Arsac
Artigues-près-Bordeaux
Arveyres
Arès
Asques
Aubiac
Aubie-et-Espessas
Audenge
Auriolles
Auros
Avensan
Ayguemorte-les-Graves

Bagas
Baigneaux
Balizac
Barie
Baron
Barsac
Bassanne
Bassens
Baurech
Bayas
Bayon-sur-Gironde
Bazas
Beautiran
Belin-Béliet
Bellebat
Bellefond
Belvès-de-Castillon
Bernos-Beaulac
Berson
Berthez
Beychac-et-Caillau
Bieujac
Biganos
Birac
Blaignac
Blaignan
Blanquefort
Blasimon
Blaye
Blésignac
Bommes
Bonnetan
Bonzac
Bordeaux
Bossugan
Bouliac
Bourdelles
Bourg
Bourideys
Brach
Branne
Brannens
Braud-et-Saint-Louis
Brouqueyran
Bruges
Budos
Bègles
Bégadan
Béguey

Cabanac-et-Villagrains
Cabara
Cadarsac
Cadaujac
Cadillac
Cadillac-en-Fronsadais
Camarsac
Cambes
Camblanes-et-Meynac
Camiac-et-Saint-Denis
Camiran
Camps-sur-l’Isle
Campugnan
Cantenac
Cantois
Canéjan
Capian
Caplong
Captieux
Carbon-Blanc
Carcans
Cardan
Carignan-de-Bordeaux
Cars
Cartelègue
Casseuil
Castelmoron-d’Albret
Castelnau-de-Médoc
Castelviel
Castets-en-Dorthe
Castillon-de-Castets
Castillon-la-Bataille
Castres-Gironde
Caudrot
Caumont
Cauvignac
Cavignac
Cazalis
Cazats
Cazaugitat
Cenon
Cessac
Cestas
Chamadelle
Cissac-Médoc
Civrac-de-Blaye
Civrac-en-Médoc
Civrac-sur-Dordogne
Cleyrac
Coimères
Coirac
Comps
Coubeyrac
Couquèques
Courpiac
Cours-de-Monségur
Cours-les-Bains
Coutras
Coutures
Croignon
Créon
Cubnezais
Cubzac-les-Ponts
Cudos
Cursan
Cussac-Fort-Médoc
Cénac
Cérons
Cézac

Daignac
Dardenac
Daubèze
Dieulivol
Donnezac
Donzac
Doulezon

Escaudes
Escoussans
Espiet
Etauliers
Eynesse
Eyrans
Eysines

Faleyras
Fargues
Fargues-Saint-Hilaire
Flaujagues
Floirac
Floudès
Fontet
Fossès-et-Baleyssac
Fours
Francs
Fronsac
Frontenac

Gabarnac
Gaillan-en-Médoc
Gajac
Galgon
Gans
Gardegan-et-Tourtirac
Gauriac
Gauriaguet
Gensac
Gironde-sur-Dropt
Giscos
Gornac
Goualade
Gours
Gradignan
Grayan-et-l’Hôpital
Grignols
Grézillac
Guillac
Guillos
Gujan-Mestras
Guîtres
Génissac
Générac

Haux
Hostens
Hourtin
Hure

Illats
Isle-Saint-Georges
Izon

Jau-Dignac-et-Loirac
Jugazan
Juillac

La Brède
La Lande-de-Fronsac
La Rivière
La Roquille
La Réole
La Sauve
La Teste-de-Buch
Labarde
Labescau
Lacanau
Ladaux
Lados
Lagorce
Lalande-de-Pomerol
Lamarque
Lamothe-Landerron
Landerrouat
Landerrouet-sur-Ségur
Landiras
Langoiran
Langon
Lansac
Lanton
Lapouyade
Laroque
Lartigue
Laruscade
Latresne
Lavazan
Le Barp
Le Bouscat
Le Fieu
Le Haillan
Le Nizan
Le Pian-Médoc
Le Pian-sur-Garonne
Le Porge
Le Pout
Le Puy
Le Taillan-Médoc
Le Teich
Le Temple
Le Tourne
Le Tuzan
Le Verdon-sur-Mer
Lerm-et-Musset
Les Artigues-de-Lussac
Les Billaux
Les Eglisottes-et-Chalaures
Les Esseintes
Les Lèves-et-Thoumeyragues
Les Peintures
Les Salles-de-Castillon
Lesparre-Médoc
Lestiac-sur-Garonne
Libourne
Lignan-de-Bazas
Lignan-de-Bordeaux
Ligueux
Listrac-Médoc
Listrac-de-Durèze
Lormont
Loubens
Louchats
Loupes
Loupiac
Loupiac-de-la-Réole
Lucmau
Ludon-Médoc
Lugaignac
Lugasson
Lugon-et-l’Ile-du-Carnay
Lugos
Lussac
Lège-Cap-Ferret
Léogeats
Léognan

Macau
Madirac
Maransin
Marcenais
Marcheprime
Marcillac
Margaux
Margueron
Marimbault
Marions
Marsas
Martignas-sur-Jalle
Martillac
Martres
Masseilles
Massugas
Mauriac
Mazion
Mazères
Mesterrieux
Mios
Mombrier
Mongauzy
Monprimblanc
Monségur
Montagne
Montagoudin
Montignac
Montussan
Morizès
Mouillac
Mouliets-et-Villemartin
Moulis-en-Médoc
Moulon
Mourens
Mérignac
Mérignas

Naujac-sur-Mer
Naujan-et-Postiac
Neuffons
Noaillac
Noaillan
Néac
Nérigean

Omet
Ordonnac
Origne

Paillet
Parempuyre
Pauillac
Pellegrue
Pessac
Pessac-sur-Dordogne
Petit-Palais-et-Cornemps
Peujard
Pineuilh
Plassac
Pleine-Selve
Podensac
Pomerol
Pompignac
Pompéjac
Pondaurat
Porchères
Portets
Preignac
Prignac-en-Médoc
Prignac-et-Marcamps
Préchac
Pugnac
Puisseguin
Pujols
Pujols-sur-Ciron
Puybarban
Puynormand
Périssac

Queyrac
Quinsac

Rauzan
Reignac
Rimons
Riocaud
Rions
Roaillan
Romagne
Roquebrune
Ruch

Sablons
Sadirac
Saillans
Saint-Aignan
Saint-Androny
Saint-André-de-Cubzac
Saint-André-du-Bois
Saint-André-et-Appelles
Saint-Antoine
Saint-Antoine-du-Queyret
Saint-Antoine-sur-l’Isle
Saint-Aubin-de-Blaye
Saint-Aubin-de-Branne
Saint-Aubin-de-Médoc
Saint-Avit-Saint-Nazaire
Saint-Avit-de-Soulège
Saint-Brice
Saint-Caprais-de-Blaye
Saint-Caprais-de-Bordeaux
Saint-Christoly-Médoc
Saint-Christoly-de-Blaye
Saint-Christophe-de-Double
Saint-Christophe-des-Bardes
Saint-Cibard
Saint-Ciers-d’Abzac
Saint-Ciers-de-Canesse
Saint-Ciers-sur-Gironde
Saint-Côme
Saint-Denis-de-Pile
Saint-Emilion
Saint-Estèphe
Saint-Etienne-de-Lisse
Saint-Exupéry
Saint-Ferme
Saint-Félix-de-Foncaude
Saint-Genis-du-Bois
Saint-Genès-de-Blaye
Saint-Genès-de-Castillon
Saint-Genès-de-Fronsac
Saint-Genès-de-Lombaud
Saint-Germain-d’Esteuil
Saint-Germain-de-Grave
Saint-Germain-de-la-Rivière
Saint-Germain-du-Puch
Saint-Gervais
Saint-Girons-d’Aiguevives
Saint-Hilaire-de-la-Noaille
Saint-Hilaire-du-Bois
Saint-Hippolyte
Saint-Jean-d’Illac
Saint-Jean-de-Blaignac
Saint-Julien-Beychevelle
Saint-Laurent-Médoc
Saint-Laurent-d’Arce
Saint-Laurent-des-Combes
Saint-Laurent-du-Bois
Saint-Laurent-du-Plan
Saint-Loubert
Saint-Loubès
Saint-Louis-de-Montferrand
Saint-Léger-de-Balson
Saint-Léon
Saint-Macaire
Saint-Magne
Saint-Magne-de-Castillon
Saint-Maixant
Saint-Mariens
Saint-Martial
Saint-Martin-Lacaussade
Saint-Martin-de-Laye
Saint-Martin-de-Lerm
Saint-Martin-de-Sescas
Saint-Martin-du-Bois
Saint-Martin-du-Puy
Saint-Michel-de-Castelnau
Saint-Michel-de-Fronsac
Saint-Michel-de-Lapujade
Saint-Michel-de-Rieufret
Saint-Morillon
Saint-Médard-d’Eyrans
Saint-Médard-de-Guizières
Saint-Médard-en-Jalles
Saint-Palais
Saint-Pardon-de-Conques
Saint-Paul
Saint-Pey-d’Armens
Saint-Pey-de-Castets
Saint-Philippe-d’Aiguille
Saint-Philippe-du-Seignal
Saint-Pierre-d’Aurillac
Saint-Pierre-de-Bat
Saint-Pierre-de-Mons
Saint-Quentin-de-Baron
Saint-Quentin-de-Caplong
Saint-Romain-la-Virvée
Saint-Sauveur
Saint-Sauveur-de-Puynormand
Saint-Savin
Saint-Selve
Saint-Seurin-de-Bourg
Saint-Seurin-de-Cadourne
Saint-Seurin-de-Cursac
Saint-Seurin-sur-l’Isle
Saint-Sulpice-de-Faleyrens
Saint-Sulpice-de-Guilleragues
Saint-Sulpice-de-Pommiers
Saint-Sulpice-et-Cameyrac
Saint-Symphorien
Saint-Sève
Saint-Trojan
Saint-Vincent-de-Paul
Saint-Vincent-de-Pertignas
Saint-Vivien-de-Blaye
Saint-Vivien-de-Monségur
Saint-Vivien-de-Médoc
Saint-Yzan-de-Soudiac
Saint-Yzans-de-Médoc
Sainte-Colombe
Sainte-Croix-du-Mont
Sainte-Eulalie
Sainte-Florence
Sainte-Foy-la-Grande
Sainte-Foy-la-Longue
Sainte-Gemme
Sainte-Hélène
Sainte-Radegonde
Sainte-Terre
Salaunes
Salignac
Salleboeuf
Salles
Samonac
Saucats
Saugon
Saumos
Sauternes
Sauveterre-de-Guyenne
Sauviac
Savignac
Savignac-de-l’Isle
Semens
Sendets
Sigalens
Sillas
Soulac-sur-Mer
Soulignac
Soussac
Soussans

Tabanac
Taillecavat
Talais
Talence
Targon
Tarnès
Tauriac
Tayac
Teuillac
Tizac-de-Curton
Tizac-de-Lapouyade
Toulenne
Tresses

Uzeste

Valeyrac
Vayres
Vendays-Montalivet
Vensac
Verdelais
Vertheuil
Vignonet
Villandraut
Villegouge
Villenave-d’Ornon
Villenave-de-Rions
Villeneuve
Virelade
Virsac
Vérac

Yvrac

 

source : http://www.interieur.gouv.fr/sections/a_votre_service/resultats-elections/PR2007/072/033/7233.html

Pour ceux qui veulent une France nouvelle !

Oui , la France peut se renouveller … , elle le doit au francais.

Le discours de rupture de N. Sarkozy  n’est qu’une facade , il ne changera rien … depuis qu’il est aux affaires la France s’est degradée comme jamais, les discriminations n’ont jamais été aussi fortes et presentes !

Les deux candidats , qui souhaitent un changement dans la vie politique francaise sont F Bayrou (malgrès son passé de Droite) et Segolene Royal qui veut une nouvelle République plus ouverte , plus juste , plus participative.

Dans l’attente de la reponse de Segolene Royal et de Francois Bayrou , nous citoyen , unissons nous pour que la victoire de Segolene Royal puisse faire de la France , une France nouvelle où les termes d’EGALITE , de LIBERTE et de FRATERNITE aient vraiment un sans pour tous.

 

Unissons nous pour la victoire de la France face à Sarkozy !

Francais reveillés vous, Sarkozy ne fait de la politique que pour ses amis !

Ségolène Royal propose un débat public à François Bayrou

mardi 24 avril 2007

« Chacun doit prendre ses responsabilités pour savoir quelle France nous allons construire. Aujourd’hui je prends les miennes et je me déclare disponible pour parler de l’avenir de la France avec tous ceux qui pendant toute cette campagne ont souhaité le changement et la rénovation politique.

Pour faire gagner la France il faut demander une autre dimension à notre rassemblement ».

Ségolène Royal souhaite « un débat ouvert sur les idées pour construire des convergences autour d’une volonté de rénovation sans arrière-pensée et sans a priori.

La France a tout à gagner à l’ouverture des idées pour sortir des blocages d’un système dépassé. C’est pourquoi je propose un dialogue public sur la base du pacte présidentiel portant sur la rénovation de la République, l’Etat impartial, le refus des tensions dans les villes et les quartiers, l’appel au peuple francais pour la relance de l’Europe, les priorités éducative et écologique ».

Ségolène Royal a préconisé « un débat public, en toute clarté, en toute transparence et devant tout le monde. Si François Bayrou souhaite cette main tendue et ce dialogue autour du pacte présidentiel. J’attends une réponse. A M. Bayrou de dire s’il souhaite ce débat ».

 

source : http://www.betapolitique.fr/spip.php?breve0548

Ségolène Royal tend « la main » à François Bayrou

AP | 23.04.2007 | 21:30

Ségolène Royal place François Bayrou face à ses « responsabilités »: au lendemain du premier tour de la présidentielle, la candidate socialiste s’est dite « disponible » lundi soir pour un dialogue « ouvert » et « public » avec lui, autour des « valeurs » et des « idées » de son pacte présidentiel pour « chercher des convergences ».

« A l’élection présidentielle, chacun doit prendre ses responsabilités pour savoir quelle France nous allons construire. Aujourd’hui, je prends les miennes et je me déclare disponible pour parler de l’avenir de la France avec ceux qui pendant toute cette campagne ont souhaité le changement et la rénovation politique », a déclaré la candidate de la gauche à Valence (Drôme). « C’est pourquoi je souhaite un débat ouvert sur les idées pour construire des convergences autour d’une volonté de rénovation, sans arrière-pensée et sans a priori ».

« Il est de ma responsabilité de faire cette ouverture », a souligné Ségolène Royal, revendiquant son « ouverture d’esprit » et sa « modernité dans la façon de faire de la politique ». Aucun contact n’a « encore » été établi avec les dirigeants centristes, mais elle a tenté de joindre le président de l’UDF: « J’ai laissé un message sur le téléphone de François Bayrou, juste pour le prévenir que j’allais lui parler aujourd’hui par simple politesse », a-t-elle glissé, tout sourire. « J’attends une réponse ».

« A lui de dire si oui ou non il souhaite ce débat sur la base des valeurs qui ont été développées avant le premier tour », a-t-elle poursuivi, plaçant François Bayrou au pied du mur. « Je ne lui fais ni ultimatum ni pression, mais je crois qu’il est de ma responsabilité de femme de gauche, placée en situation d’incarner le changement, de donner un signe à tous les électeurs qui ont voulu aussi ce changement en dénonçant un système » selon elle « dépassé » et des « clivages anciens ».

Selon son codirecteur de campagne Jean-Louis Bianco sur France-2, ce dialogue pourrait prendre la forme d’un « débat télévisé », « sur Internet » ou d’une « rencontre dans un lieu public ». Dans l’entourage de la candidate, on expliquait toutefois ne pas s’attendre à une réponse positive. François Bayrou « va dire non, il va rester dans le ni droite ni gauche », assurait-on.

Alors qu’on lui demandait s’il s’agissait d’une proposition d’alliance, Ségolène Royal a répondu: « ah non, pour l’instant non. Il s’agit d’une ouverture, d’un débat public sur la base du pacte présidentiel ». « Pour l’instant, je pense qu’il est important de voir s’il y a des convergences possibles » et « donc d’ouvrir la porte et les fenêtres et de ne pas les fermer a priori ». Alors qu’on lui demandait quelle serait son attitude si le PS et l’UDF constataient des « convergences », la prétendante à l’Elysée a répondu: « nous en tirerons toutes les conséquences ».

Ce débat porterait « sur la rénovation de la vie politique dans une République nouvelle », sur « l’Etat impartial », « le refus des tensions dans les villes et dans nos quartiers », sur un nouveau référendum européen et sur « les priorités éducatives et écologiques », a-t-elle précisé.

Lundi matin, François Hollande avait pourtant estimé que le PS n’avait pas « besoin de rentrer dans une logique de négociations, de pourparlers » avec l’UDF. Avant le premier tour, Ségolène Royal avait rejeté l’appel de l’ancien Premier ministre Michel Rocard à une alliance UDF-PS, refusant toute « tractation » dans « le dos des électeurs ». Lundi soir, elle a précisé que le dialogue qu’elle propose serait « public », « en toute transparence ». « Pas question de petits arrangements entre amis, de négociations d’arrière-boutique », a certifié Jean-Louis Bianco.

Dans les prochains jours, Ségolène Royal va s’afficher avec des personnalités sociales-démocrates susceptibles de séduire les électeurs UDF, dont l’apport lui sera indispensable le 6 mai pour l’emporter.

Mardi, elle devait tenir une réunion à son « QG » avec Jacques Delors, que François Bayrou avait présenté comme son Premier ministre idéal en plus « jeune ». L’ancien président de la Commission européenne devait également participer à un meeting. Mardi, à Montpellier, elle devait retrouver le député européen Daniel Cohn-Bendit, partisan d’une alliance Verts-PS-UDF. Elle va aussi inviter le président du Conseil italien Romano Prodi, lui aussi ancien président de la Commission et qui vient d’oeuvrer à la fondation d’un parti de centre-gauche allant des ex-communistes à l’aile gauche de la démocratie chrétienne.

Qualifiée pour le second tour face à Nicolas Sarkozy avec 25,87% des voix, Ségolène Royal a déjà reçu dimanche soir le soutien de ses six compétiteurs de gauche, de Marie-George Buffet à Arlette Laguiller. « Pour faire gagner la France, il faut donner une autre dimension à notre rassemblement », a-t-elle expliqué lundi.

AP

 

source :http://tempsreel.nouvelobs.com/depeches/societe/20070423.FAP7833/segolene_royal_tend_la_main_a_francois_bayrou.html

mon univer |
mimi&mimo |
Grange à vendre Auvergne Al... |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | la biométrie
| "le nettoyage par des pro"
| CDI GAN AMI